S’éduquer au féminisme : les podcasts

Dans la rue, dans le métro, sur son vélo, écouteurs vissés en permanence dans nos oreilles, Aya Nakamura ou Billie Eilish à fond. Et si on troquait quelques instants la musique contre des podcasts, tous plus intéressants les uns que les autres, pour s’éduquer au féminisme ? Voici un starter pack des meilleurs podcasts, en français et en anglais, pour en apprendre chaque jour un peu plus sur le féminisme.


1. La Poudre





Créé par Lauren Bastide, ancienne rédactrice en chef du magazine Elle, La Poudre est LA référence en matière de podcast féministe. Chaque épisode, Lauren Bastide accueille une personnalité qu’elle admire. De nombreux milieux sont représentés : politique (Rama Yade, Najat Vallaud-Belkacem, Anne Hidalgo), art (Alice Diop, Imany, Leïla Slimani) et sport (Sarah Ourahmoune). Tout au long de l’émission, l’invité retrace son histoire personnelle et professionnelle et réfléchit à son rapport au corps en répondant à la traditionnelle question de Lauren Bastide « Comment vous entendez-vous avec votre utérus ? ». Quoi de plus inspirant et instructif que d’écouter le parcours de femmes militantes ?

Conseil de première écoute : Episode 4 – Leïla Slimani


2. The History Chicks





The History Chicks, c’est un podcast anglophone animé par Beckett Graham and Susan Vollenweider. Son but ? Mettre en lumière les femmes, réelles et fonctionnelles, qui ont fait l’histoire. Dans une ambiance décontractée, on découvre la véritable histoire de Pocahontas, on s’intéresse à la Mère Noël, on suit les avancées scientifiques de Marie Curie.  Surtout, on en apprend beaucoup sur la place des femmes à chaque période historique, et sur la façon dont ces icônes font l’histoire. Chaque épisode est rigoureusement documenté et des références filmographiques, littéraires et artistiques sont mentionnées pour nous aider à poursuivre les recherches et la réflexion. De Cléopâtre à Rosa Parks en passant par Jeanne d’Arc et les grand-mères Tudors, les femmes les plus badass de l’histoire ont droit à leur épisode.

Conseil de première écoute : Cleopatra


3. Quoi de meuf





Toutes les semaines, Clémentine Gallot est rejointe par une de ses collaboratrices pour débattre de sujets pop culture et d’actualité. L’atmosphère détendu donne l’impression d’être en pleine discussion avec ses ami.e.s. C’est vraiment l’idéal pour s’instruire facilement sur les femmes grévistes ou l’écoféminisme, et engager le débat avec soi-même, famille et ami.e.s (parce que apprendre des choses c’est bien, mais se sentir concerné.e et partager avec les autres, c’est mieux). En plus, la série d’épisode “QDM de poche” est une mine d’or d’analyses de romans, de séries, de films, d’expositions : en quoi Game of Thrones reflète-elle le monde actuel ? L’émission “RuPaul’s Drag Race” représente-elle l’avenir de la téléréalité ? Quoi de meuf y répond.

Conseil de première écoute : Les femmes grévistes


4. Les couilles sur la table





C’est le podcast parfait pour accroître ses connaissances sur un thème précis de la masculinité contemporaine, grâce à l’intervention de spécialiste(s) aux côtés de Victoire Tuaillon à chaque épisode. Education sexuelle, langage, sport, monde de l’entreprise, tout est passé au peigne fin pour comprendre l’influence de la masculinité sur de nombreux pans de la société. Alors, dans ce podcast, Victoire Tuaillon s’intéresse au féminisme sous le prisme de la masculinité, explorant des pistes de réflexion souvent inconnues ou sciemment ignorées.

Conseil de première écoute : la série de quatre épisodes avec Virginie Despentes

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout