Les 10 bonnes nouvelles féministes qui ont marqué 2020 (pour égayer cette fin d'année...)

Dernière mise à jour : 31 déc. 2020


1.Les joueuses de WNBA (Women NBA) obtiennent une hausse de salaire

Le salaire moyen des joueuses de WNBA, après négociations entre la WNBA et le syndicat des joueuses, a augmenté de 53%. Il a ainsi dépassé les 100 000 $ pour la première fois pour atteindre 130 000 $. Les meilleures joueuses pourront même être payées jusqu’à 500 000 $


Sources : WNBA

2.Criminalisation des mutilations génitales féminines (MGF) au Soudan.


Les MGF sont des pratiques visant à mutiler les organes génitaux féminins sans but médical. Il peut s’agir d’excisions, d’infibulation… Au Soudan, c’est près de 87% des femmes entre 14 et 49 ans qui ont subi au moins une forme de MGF au cours de leur vie


Sources : ONU, UNICEF



3.Une femme nommée directrice exécutive de la Banque centrale du Japon


Pour la première fois depuis la création de la Banque centrale du Japon, soit pour la première fois en 138 ans, une femme, Tokiko Shimizu, est nommée au comité des directeurs (et directrices désormais) exécutives de la Banque Centrale du Japon. La sous-représentation des femmes dans les postes à responsabilités est un véritable enjeu au Japon. En effet, en 2019, ce pays était classé 121e sur 153 selon l’indice mondial des disparités entre les sexes (indice du Forum économique mondial)


Sources : Forum économique mondial



4 & 5. Les protections hygiéniques deviennent progressivement plus accessibles


En Nouvelle-Zélande, la Première Ministre Jacinda Arden a annoncé expérimenter la distribution gratuite de protections hygiéniques dans les écoles, dans la région de Waikato. En effet, en NZ, 12% des jeunes filles* entre 9 et 18 ans ont du mal à se fournir en protections hygiéniques, et 1/12 élèves ont déjà manqué l’école à cause de la précarité menstruelle.


En Ecosse, les protections hygiéniques sont désormais gratuites. C’est le Parlement écossais qui, en première lecture, a adopté ce texte de loi, dont la députée Monica Lennon est à l’origine.


Sources : Etude Youth19 ; propos officiels NZ

* L'étude a été menée sur des groupes de jeunes filles uniquement. Toutefois, il est important de noter que les femmes ne sont pas les seules à avoir leurs règles.

6.Les violences conjugales constituent désormais un cas de déblocage de l’épargne salariale en France


En France, l’épargne salariale est la somme d’argent que l’employeur met de côté pour subvenir aux éventuels besoins de chacun de ses employés au cours de leur vie. Cette somme est utilisable lors du départ à la retraite, ou bien lorsque l’employé(e) se marie, a des enfants, se PACS, divorce… Jusqu’alors, être victime de violences conjugales ne constituait pas une raison suffisante pour débloquer cette épargne, alors même que ces violences peuvent vite entraîner une précarité croissante. Désormais, être victime de violences conjugales constitue un cas de déblocage anticipé de l’épargne salariale. Cette loi permet particulièrement de diminuer les risques de précarisation des femmes, qui représentent 84% des morts au sein des couples.


Sources : "Étude nationale sur les morts violentes au sein du couple. Année 2019", Ministère de l’Intérieur, Délégation aux victimes.

7.Une femme est nommée Première Ministre au Gabon


Depuis 2020, Rose Christiane Ossouka Raponda est la première femme à occuper le poste de Première Ministre au Gabon. Nommée par Ali Bongo, cette femme politique défie les disparités de représentation dans les hauts postes publics, car elle a aussi exercé en tant que Ministre de la Défense au Gabon en 2019, et en tant que Maire de Libreville en 2014 (elle était aussi la première femme à occuper une telle fonction)

8.Allongement de la durée du congé parental pour le 2e parent.


En France, Le congé parental du 2e parent est prolongé et passe de 14 jours à 28 jours, dont 7 jours seront obligatoires. Cette mesure entrera en vigueur en juillet 2021 et représente une première car, depuis la création du congé paternité en 2002, aucun allongement n’avait été effectué. Cette mesure permet au 2e parent de prendre son congé parental sans craindre de perdre son emploi, notamment si cet emploi est précaire. Par ailleurs, la mesure a pour but de légèrement diminuer la discrimination à l’embauche entre hommes et femmes, car les employeurs sont souvent plus réticents à employer des femmes car ils savent qu’il faut leur indemniser leur congé maternité.



9.Vote d’un mécanisme contre le non-versement des pensions alimentaires en France.


En France, après la rupture d’un couple, les femmes perdent en moyenne 20% de leur niveau de vie, contre une perte de 3% pour les hommes. Parmi les femmes divorcées, seules 60% reçoivent une pension alimentaire, et parmi celles-ci, 35% sont victimes de non-versement. Auparavant, pour porter plainte contre ce non-versement, il fallait avoir recours à un huissier, voire saisir la justice lorsque l’impayé datait de plus de 6 mois, et les démarches étaient longues et fastidieuses. Désormais, le parent lésé peut directement saisir la Caf, qui prélève alors la pension alimentaire du compte du parent débiteur.


Sources : Étude de l’Insee « Les variations de niveau de vie des hommes et des femmes à la suite d'un divorce ou d'une rupture de Pacs », 2015

10.Légalisation de l’IVG en Argentine


En décembre 2020, le Parlement argentin avait validé le texte de loi dépénalisant l’Interruption volontaire de grossesse (IVG, ou avortement). La loi a désormais été votée au Sénat, qui est pourtant constitué majoritairement de membres conservateurs. Cette loi avait déjà été bloquée en 2018 par ce même Sénat, mais sous le président Mauricio Macri, lui-même conservateur. Cet évènement historique devrait changer la vie de nombreuses femmes et jeunes filles. En effet, en Argentine, près 90% des victimes de violences sexuelles sont des femmes, et 40% des femmes victimes de violences sexuelles sont mineures.


Source : Unidad Fiscal Especializada de Violencia contra las Mujeres (UFEM), 2019


42 vues0 commentaire